Culture numérique : intégrer le numérique au sein des pratiques sociales et médico-sociales (à destination des éducateurs et professionnels de terrain)

Télécharger la fiche formation

Modalités

  • Référence de la formation : DP06A
  • Durée : 2 journées (de 7 heures) consécutives
  • Dates : Sur demande
  • Pré-requis : Être prêts à engager une démarche d’accompagnement des pratiques numériques (venir à la formation avec l’amorce d’un projet d’atelier) – Avoir le soutien de l’encadrement de la structure à cette démarche.
  • Public cible : Professionnels de l’accompagnement éducatif, social ou paramédical ayant le projet de mise en place d’ateliers autour des pratiques numériques à destination des usagers, des aidants ou des familles.
  • Accessibilité : Cette formation est accessible aux personnes en situation de handicap.

En pratique

  • Nombre de places : 12.
  • Modalités de mise en œuvre : présentiel (dans les locaux du demandeur) ou distanciel (par visioconférence).
  • Tarifs : 1900 € nets de taxe.
  • Délai d’accès : 4 semaines.

Résumé

Les professionnels de l’accompagnement considèrent généralement majoritairement que le numérique est une opportunité. Cette opportunité est cependant balancée par des craintes (protection des données personnelles, risques techniques, manque de maîtrise, peur de perdre le sens de la relation) qui freinent l’intervention des professionnels. Ils évoquent un besoin de formation. La formation proposée vise à :

  • développer chez les professionnels une posture réflexive sur les questions du numérique ;
  • convaincre les professionnels de leur capacité à intervenir sans déléguer à d’autres cette mission ;
  • doter les professionnels d’outils techniques et méthodologiques leur permettant de mener à bien cette mission.

La participation à cette formation suppose un engagement des professionnels et de la structure dans laquelle ils interviennent.

Objectifs pédagogiques

  • Comprendre la transformation numérique et ses enjeux : la fracture numérique.
  • Convaincre les travailleurs sociaux de la nécessité d’intégrer l’expérience numérique des usagers dans leur accompagnement.
  • Faire la preuve que chaque professionnel, quel que soit son niveau de maîtrise des technologies de l’information et de la communication, est en mesure d’intervenir sans déléguer cette mission à de prétendus « experts ».
  • Envisager comment en partant des usages et des expertises qu’ont développé les usagers parvenir à élargir ceux-ci (la fracture numérique passe moins par les équipements que par les usages).
  • Mettre chaque professionnel en mesure d’intervenir dans le respect du droit et de l’intimité des personnes.
  • Développer les pratiques numériques des bénéficiaires en lien avec les différentes situations de vie : administrative, professionnelle, personnelle.
  • Mettre chaque professionnel en capacité d’évaluer son degré de littératie numérique et celui des usagers (digital literacy et digital skills).

Programme

  • Journée 1 – Construire (par la pratique) une posture réflexive sur le numérique :
    • Le monde est devenu numérique (numérique, digital, informatique, algorithme, intelligence artificielle : qu’est-ce que c’est ?), notre rapport aux objets techniques, les pratiques et les usages, la technologie, les usages et les imaginaires.
    • Garder la main sur nos données, protéger notre identité numérique et celle des personnes accompagnées.
    • S’outiller :
      • le web, le web invisible, le darkweb : comment s’orienter ?
      • les réseaux sociaux : panorama et pratiques ;
      • évaluer la pertinence d’un site, les fake-news, le complotisme (la terre est plate, l’homme n’a jamais marché sur la lune, le moyen-âge n’a jamais existé, le 11 septembre était une opération de démolition, etc.).
    • Trouver des ressources fiables et gratuites.
    • Utiliser tous les terminaux : PC, tablette, smartphone.
  • Journée 2 – Réaliser un atelier numérique à destination des usagers ou des aidants ou des parents :
    • La fiche-atelier : la renseigner : cibler le public, déterminer des objectifs réalistes et accessibles, lister les pré-requis, évaluer le niveau d’engagement des participants et leurs attentes.
    • Le scénario minute par minute, sujet, mode de travail, ressources, feed-back.
    • Conception de l’atelier.
    • Présentation au groupe et retours.

Méthodes pédagogiques

  • Un questionnaire préalable est adressé (en ligne) aux stagiaires 2 semaines avant la formation.
  • La formation est interactive : intervention des stagiaires à tout moment de la formation via leur smartphone, tablette ou PC via l’outil Klaxoon.
  • La formation s’appuie sur un support de type diaporama remis aux stagiaires.
  • La formation comporte 25% d’apports théoriques et 75% de pratique.
  • Une webographie est remise aux stagiaires.

Remis aux stagiaires

  • Support (numérique) de formation.

Évaluation de la formation

La validation des acquis se fait tout au long de la formation à travers des exercices d’application et des études de cas. Un questionnaire d’évaluation de la formation est remis à chaque participant au terme de celle-ci.